quimper
La ville, dont l'axe historique est la confluence du Steir, de l'Odet et du Jet, est, par la population, la deuxième ville de son département, après Brest. La mer y remonte la vallée encaissée de l'Odet et lui donne une position de port de fond d'estuaire qui explique son implantation et une partie de son rôle économique. C'est aussi un carrefour routier très ancien.

Capitale de la Cournouaille, Quimper est la cité de la dentelle: dentelle de pierre de la cathédrale, travail délicatement ciselé, qu'expriment les flèches projetées vers le ciel. Face aux géants que sont Brest, Nantes et Rennes, Quimper fait figure de capitale intellectuelle où l'on vient volontiers faire pèlerinage aux sources. Malgré son expansion industrielle, la ville s'en tient à un rôle de centre administratif et commercial. Beaucoup d'immeubles neufs, mais on a pris garde de ne pas dépareiller la vieille ville. Sur les quais de l'Odet, une rivière

bien tranquille jusqu'à l'arrivée de la marée, c'est le Quimper « classique » et rectiligne: des rangées de marronniers, une préfecture, des ponts de fer et des passerelles, les parterres fleuris, la cathédrale.

Tourisme bigoudinQuimper est certainement une des villes bretonnes les plus riches en vieilles bâtisses et en perspectives moyenâgeuses. Arpenter les rues est un plaisir et les lieux de visite sont nombreux et intéressant. Si l'on veut épuiser tous les charmes de cette vieille cité, il est indispensable de venir au mois de juillet, au moment des grandes fêtes folkloriques de Cournouaille.

Avez-vous apprécié cet article, cette page ? Faîtes le nous savoir :
Tourisme en Bretagne
Tourisme Douarnenez
Tourisme concarneau